reasons why

previous arrow
next arrow
Slider

Ici la fixation chromique s’échappe, remplacée par une dynamique binaire, dans laquelle le noir et le blanc dessinent un éclectique faisceau de possibilités. « Vous avez le choix » semble dire l’invitation au rêve, à la liberté ou à l’indépendance ; mais vous avez aussi le problème du choix, celui de l’évasion, du voyage et de l’inconnu.

Ce problème nous met dos au mur. Un mur tâché dont on préférera la rassurante stabilité au miroir. Un miroir où l’on s’abîme dans le poids des choix à venir. Un avenir bientôt passé, dont nous trainerons la masse lithique et statufiée derrière nous.

Alors sautons dans le vide ! Partons, pour nous libérer et revenir en libres témoins du monde.